En Allemagne, l’Internet passe avant le sexe

Un nouveau sondage réalisé par l’institut de recherche Forsa pour le magazine Neon révèle que près d’un Allemand sur cinq serait prêt à abandonner le sexe complètement plutôt que de perdre accès à Internet. Pas moins de 18% des 1016 sondés, tous âgés entre 18 et 35 ans, ont avoué que leur envie de surfer le Web est plus importante que leur pulsion sexuelle.

« L’Internet joue un rôle prédominant dans notre société actuelle, mais il y a aussi une vie au-delà du Web. L’étude représente une génération qui voit en ce médium une réalité de la vie tout en l’utilisant soigneusement et délibérément », a écrit Vera Schroeder, rédactrice en chef du magazine.
internet

Source : Herald Sun

  • linkpro

    Je suis sur que si c’etait entre la branle et internet,c’est la branle qu’on voudrais pas perdre.Qui peut passer 1 semaine sans?